Retour aux Formation

L'allaitement maternel en général

0% terminé
0/8 étapes
Étape 2 de 7

Pourquoi allaiter ?

Les bienfaits de l’allaitement maternel

Fastoche !

Comme nous l’avons vu précédemment, le lait maternel est gratuit et toujours disponible, ce qui fait que bébé peut manger à volonté à tout heure ! De plus, il peut être bénéfique en fonction des saisons et de ce que vous buvez.

Exemple

En cas de forte chaleur, lorsque bébé est au sein et que vous buvez une boisson fraîche au même moment, votre tout-petit sentira un lait légèrement « rafraîchi » dans la bouche. Ce qui est idéal pour l’hydrater encore un peu plus.

le lait maternel est parfaitement adapté aux besoins de l’enfant car il est composé des nutriments indispensables à son bon développement et est bourré d’anticorps qui facilitent la protection de l’enfant contre certaines infections.

” Au fil des mois, il favorise la diversification alimentaire en donnant un léger goût dans la bouche de l’enfant en fonction des aliments que vous mangez. “
Roselyne de Sensi
– Experte maternité

Les bienfaits pour l’enfant :

Selon les recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), le lait maternel est idéal pour le nouveau-né et le nourrisson et devrait lui être donné exclusivement dès la naissance jusqu’à 6 mois puis jusqu’à 2 ans minimum en complément d’une alimentation variée et équilibrée.

En plus des vertus « médicales » qu’il contient, le lait maternel contribue au bon développement du système nerveux et à la maturité du cerveau.

En effet, il a été montré que l’enfant nourri au sein développe plus facilement des capacités intellectuelles et une meilleure musculature à l’adolescence. (Sources : Étude de l’Université de Grenade (Espagne) )

Une quantité qualitative

Durant les premiers jours de vie, la quantité de lait produite en 24h varie entre 10ml et 100 ml.

Cette quantité est largement suffisante pour nourrir  bébé et le caler car son estomac ne peut contenir qu’entre 5 ml et 7 ml de lait à la fois durant les 5 premiers jours de vie.

Même si la quantité de lait que vous produisez vous parait faible, elle contient TOUS les nutriments nécessaires pour lui garantir une bonne croissance et un développement harmonieux et lui apporter ainsi TOUS les anticorps nécessaires dont il a besoin pour lutter contre certaines infections pouvant se révélées mortelles (telle que la pneumonie par exemple, dans certains pays).

” Tout comme une « primo vaccination », le lait maternel permet de limiter les infections O.R.L telles que les otites, les rhino-pharyngites ou encore les infections intestinales comme les diarrhées.”
Roselyne de Sensi
– Experte maternité
Toujours au top !

En plus de ses nombreuses vertus préventives le lait maternel est très avantageux car :

  • Il est adapté aux besoins du nourrisson (bébé n’a besoin de rien d’autre dans ses premiers jours de vie, pas même d’eau)
  • Il se digère plus facilement que le lait artificiel (grâce aux enzymes qu’il contient et qui facilitent la digestion du gras)
  • Il est toujours à bonne température et donc toujours disponible ( n’importe où, n’importe quand)
  • Il est économique et écologique ( Il ne demande rien d’autre que maman)
  • Il renforce les liens d’attachement entre la mère et l’enfant
  • Il est toujours disponible car ne demande aucune préparation

De plus, les jours où il fait particulièrement chaud et principalement en été, vous pouvez donner le sein à bébé autant de fois qu’il le réclame s’il semble avoir soif et ce, même entre chaque tétée. Le lait maternel étant composé de 87% d’eau, il  est idéal pour répondre aux besoins de boire de bébé.

L’allaitement est un moment unique dans la vie d’une femme qui peut donner le sentiment de « toute puissance » par le ressenti que vous seule pouvez nourrir votre bébé… Alors ne laissez pas papa de côté”
Roselyne de Sensi
– Experte maternité

Les bienfaits pour maman :

En plus de l’effet relaxant que l’allaitement maternel entraine pour la maman, par la sécrétion d’ocytocine (hormone de détente), le lait s’enrichit en puisant dans les graisses que la femme a accumulées durant la grossesse ce qui facilite la perte de poids et aide à retrouver une silhouette plus fine plus rapidement.

Le taux de prolactine reste élevé durant l’allaitement, ce qui entraine l’arrêt des règles et constitue ainsi une contraception « naturelle ». Toutefois, il est conseillé de rester vigilante car cette « contraception naturelle » n’est pas fiable à 100%.

Un vrai protecteur

Lorsque bébé est mis au sein précocement, cela favorise chez la mère la sécrétion d’ocytocines qui renforce les contractions utérines et facilite ainsi la remise en place de l’utérus. Cela prévient également les risques d’infections en favorisant l’élimination du placenta (la délivrance).

L’allaitement maternel présente également de nombreuses vertus préventives pour la mère, telles que la diminution des risques de :

  • Cancer du sein 
  • Cancer du col de l’utérus
  • Cancer de l’ovaire
  • D’ostéoporose

Quel que soit la durée où vous allaitez votre enfant, vous ne devez pas vous isoler du reste du monde et vous convaincre que vous seule avez la toute-puissance de répondre aux besoins de bébé.

En plus du besoin de se nourrir, bébé a aussi besoin d’être lavé, d’être bercé et stimulé… Alors profitez de votre entourage pour répartir les tâches et vous octroyer des moments de détente qui vous permettront de retrouver votre « identité » de femme en prenant soin de vous.

Passez donc le relais à proche pour répartir les tâches telles que le bain, les changes, ou encore les promenades avec bébé… Ce sera autant de temps que vous aurez pour décompresser et recharger les batteries, car l’allaitement maternel demande beaucoup d’énergie.

” Durant la tétée proposez un câlin « groupé » à votre conjoint et/ou aux plus grands, bien blottis les uns contre les autres vous renforcerez le sentiment de bien-être et d’appartenance de toute la famille.”
Roselyne de Sensi
– Experte maternité